Marché automobile du mois novembre 2018 : Un record en vue

0
10

Le marché automobile s’achemine vers un quatrième record consécutif des ventes annuelles. Le cumul à fin novembre a atteint 154 811 unités, soit une hausse de 3,58% par rapport à la même période de l’année dernière, selon les dernières statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam).

Le record des ventes de 2017 (168 593 véhicules vendus sur l’année) est désormais à portée de main. D’autant que décembre est le mois des promotions par excellence chez les concessionnaires.

Après la période creuse qui a suivi le Salon Auto Expo et qui s’est prolongée durant l’été, le marché retrouve donc des couleurs. Après un bon mois d’octobre, le rebond s’est poursuivi durant le mois de novembre avec 13 778 immatriculations, soit une progression de 14,74% par rapport aux ventes de novembre 2017.

Dans le détail, le segment des voitures particulières a totalisé 141 985 unités, soit une croissance de 3,41%. Celui de l’utilitaire léger affiche un volume de 12 826 véhicules écoulés, en hausse de 5,46%.

Dans le top ten des ventes VP à fin novembre 2018, Dacia est largement en tête avec 42 687 immatriculations, enregistrant une progression de 3,33% et plus de 30% de parts de marché. Elle est suivie par sa consœur Renault qui culmine à 19 860 voitures vendues, soit une progression de 5,53%. Volkswagen s’accroche à sa troisième position avec 10 336 unités et une hausse de 1,34%.

La marque allemande est suivie par Peugeot qui a, à son actif, 9 153 voitures cédées, soit une croissance de 4,88%. Sopriam, le distributeur de la marque, a revu sa stratégie marketing et commerciale, ce qui a permis à ses modèles de bien se positionner sur le marché. Hyundai occupe la cinquième position avec un volume de 8 896 voitures mais accuse une baisse de 4,34%. Fiat est sixième avec 7 557 unités cédées, soit un bond de 38,61%.

La marque italienne a amélioré ses performances grâce à l’introduction de nouveaux modèles et une certaine agressivité commerciale. En dépit du rajeunissement de certains modèles phares comme Fiesta, Ford n’arrive pas à redécoller. Occupant la septième position, elle affiche au compteur 6 443 véhicules cédés, en baisse de 38,96%.

Citroën, autre marque distribuée par Sopriam, continue sur sa lancée tout en grignotant des parts de marché. Elle a enregistré 6 014 immatriculations et une hausse de 10,09%, ce qui lui permet d’occuper la huitième position. Occupant la neuvième position, la marque nippone affiche un volume de 5 741 unités, soit une régression de 2,56%. Une réalisation due en grande partie au Qashqai. Toyota ferme la marche du top ten avec 4 512 unités, réalisant une croissance de 40,74%. Yaris a participé activement à cette performance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here