Formule 1 :%% La passe de cinq pour Hamilton

0
7

Devenu l’égal de Juan-Manuel Fangio après avoir remporté son cinquième titre de champion du monde de Formule 1, Lewis Hamilton doit avoir un objectif ultime en tête : égaler et, le cas échéant, dépasser le septuple champion du monde de la discipline, Michael Schumacher. Une mission à sa portée ?

A l’âge de 33 ans, Lewis Hamilton a décroché son cinquième championnat du monde de Formule 1 au terme du GP du Mexique, qui s’est couru le dimanche 28 octobre dernier à Mexico. Il avait été sacré lors du même GP en 2017.

Dix ans après son premier titre et après ses victoires de 2014, 2015 et 2017, il a forcé la décision au cours de l’antépénultième course de la saison. Une septième place lui suffisait pour être titré, indépendamment du résultat de son dauphin, Sebastian Vettel. Il s’est finalement classé quatrième au terme d’une course remportée par Max Verstappen (Red Bull Racing) devant la Ferrari du pilote allemand.

Grâce à ce résultat, Hamilton ne peut plus être rattrapé au classement par son plus proche poursuivant alors que deux GP sont encore à disputer.

Ce sacre a mis du temps à se dessiner. L’entame de la saison a été délicate pour Hamilton, qui a vu Vettel remporter les deux premiers GP et Ricciardo (Red Bull) le troisième. Ce n’est que lors du quatrième GP du calendrier, en Azerbaïdjan, que le champion du monde en titre a véritablement lancé sa saison.

Il n’empêche qu’à mi-parcours, après sa victoire lors de la dixième des 21 courses de la saison, à Silverstone, Vettel dominait le classement. C’est alors le moment choisi par le pilote Mercedes pour semer tous les autres pilotes du paddock. Il aligne six victoires lors des sept grands prix suivants, n’en laissant qu’une à son rival allemand, et prend alors un ascendant définitif sur lui.   

Le pilote britannique de l’écurie Mercedes peut désormais s’enorgueillir de disposer du deuxième plus beau CV de la discipline, ex æquo avec l’Argentin Juan-Manuel Fangio. Et il n’est plus qu’à deux petites longueurs du pilote allemand Michael Schumacher, dont la vitrine contient pas moins de 7 couronnes mondiales.

Objectif Schumi

Le 19 juillet dernier, peu avant sa série de six victoires en sept courses, Lewis Hamilton signait une prolongation de contrat de deux saisons avec Mercedes. Rejoindre Schumi au sommet de la catégorie reine du sport auto devait certainement lui trotter à l’esprit à cet instant précis. 

Ce ne sera pas une sinécure, mais ce n’est pas non plus quelque chose au-dessus des forces de cet immense champion. Certes, le quadruple champion du monde de F1, Vettel, aura à cœur de réaliser à son tour le quintuplé la saison prochaine. Sans compter qu’une promesse comme Verstappen, qui totalise désormais 5 victoires en Grand Prix après avoir remporté deux courses cette saison, pourrait devenir un challenger de plus en plus redoutable. Gageons que ces ingrédients devraient garantir des batailles absolument épiques lors des prochaines saisons !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here