Karting :%% Suleiman le Magnifique !

0
7

Il s’appelle Suleiman Zanfari, a 13 ans, habite El Jadida et vient de mettre le Maroc sur la «kart» mondiale du sport auto ! En effet, ce jeune surdoué est le premier pilote africain à s’inviter dans le top 10 d’un championnat du monde junior de karting ! Trajectoire. 

Suleiman Zanfari est un ado pressé ! Ce jeune pilote à la «kart de visite» déjà bien copieuse, qui incarne mieux que quiconque, peut-être, la relève de Mehdi Bennani, voit le jour en 2005, goûte à son premier baquet huit ans plus tard, soit l’âge indiqué pour y effectuer ses premiers tours de roues, et à ses premières compétitions internationales dans la foulée.

Les coups d’éclat ne se font pas attendre ! En 2015, notre champion en herbe décroche une belle cinquième place à l’Eurofinale de Vienne sur un kart Rotax Mini et grimpe sur la troisième marche du podium lors de l’édition suivante de cette compétition. Cette année-là, il est également sacré vice-champion du Trofeo Portugal, à Braga. Mais c’est à Vienne qu’il continue d’écrire les plus belles pages de sa légende fraîche émoulue. Il y termine deuxième en 2017. 

Son coup de volant et sa science des trajectoires piquent alors l’intérêt des écuries de kart les plus réputées. KSM Schumacher Racing, ou encore Lotus, lui offrent un baquet. Dans cette carrière en devenir, les temps de passage sont particulièrement affolants. Et la trajectoire semble toute tracée.

Cela dit, le point de bascule a lieu quand cette promesse «jdidie» est sélectionnée par la fédé royale marocaine des sports autos (FRMSA) afin de défendre les couleurs du drapeau national lors de la saison 2018 du très relevé championnat du monde junior de karting CIK-FIA, catégorie reine de la discipline et antichambre des plus grandes épreuves automobiles.

Un choix gagnant, s’il en est ! Le 23 septembre dernier, à Kristianstad, en Suède, dans le cadre des championnats du monde juniors de karting, compétition comptant 113 participants en provenance de 26 pays des cinq continents, Zanfari se classe neuvième au terme de séances de qualifs et de courses dantesques. Il effectue ainsi une entrée fracassante sur l’échiquier du sport auto mondial, devenant le premier pilote africain à s’offrir une place dans le top 10 d’un championnat du monde junior CIK-FIA ! 

«Suleiman of the year !»

«Je suis très fier d’avoir porté aussi haut les couleurs du Maroc», a indiqué ce jeune talent après son exploit ! Et d’ajouter : «Pour moi, c’est une grande satisfaction qui me motive pour faire mieux à l’avenir».

C’est tout le mal qu’on peut lui souhaiter : poursuivre sur ce rythme endiablé, «prendre l’aspi» puis dépasser les autres futurs cracks afin de se faire repérer par des écuries évoluant dans les catégories supérieures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here